Les larmes du feu

 

Il est une femme

Qui a dans les yeux

La plus brillante des flammes

Le plus brûlant des feux

 

Il est une femme

Qui porte dans son sang

Les douleur de l'âme

Les blessures du temps

 

Il est une femme

Qui porte dans son coeur

Une barque sans râme

Qui dérive dans la rancoeur

 

Il est une femme

Qui porte dans son corps

La plus tranchante des lames

Le souvenir de sa mort

 

Il est une femme

Qui porte dans ses mains

La peur des lendemains

 

Il est une femme

Qui sert entre ses dents

Les cris, les pleurs d'une enfant

 

Il est une enfant

Qui sert entre ses doigts

Son destin qui s'en va

 

Il est une enfant

Qui a dans les yeux

Les larmes du feu

                         Atiléa

 

15 votes. Moyenne 4.13 sur 5.

Commentaires (5)

1. atilea (site web) 19/07/2012

Merci à tous...
Et sirenis aucun rapport avec les sirènes mais ce site n'est pas exclusivement réservé au thème des sirènes et en l'occurrence tu es ici dans la partie Poème pas mythologie fantastique, donc ceci explique cela...

2. sirenis maris hyacintho 13/02/2012

moi je dit que c'est magnifique mais ????
qu'elle rapore avec n les sirene ???!!

3. Nossica 04/07/2011

Il n'y a qu'un seule mot pour définir se poème :magnifique

4. anonyme 27/10/2010

Je suis plutot impressionner c'est magnifique, mais tu dois avoir le coeur brisé pour écrire de si beau poème enflammé

5. rootsie 05/04/2010

merçi petite flamme

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site