Les Elfes

                                           

                            

Les Elfes( nom scandinave des Fées) reignent en maîtres sur les Mythologies Celtiques et Nordiques depuis de nombreux siècles, où, esprits élémentaires de l'air pour les uns (elfes clairs, vivants dans les arbres), de la terre pour les autres(elfes noirs, vivants dans les sous terrains), on les représentent volontier ailés ou si petits qu'on les confond souvent avec les Lutins, Leprechauns, Nains et autres Génis Familiers.

Ils ont les oreilles longues et pointues, leurs conférant une ouie remarquable, le plus souvent la peau verte, un air enfantin, plus rarement ils ont une allure aérienne, presque de la consistance et la fluidité des nuages ou de la brume.

 

 

Les Efles dont parle Tolkien dans "Le Seigneur des Anneaux" en 1955, et qui sont les plus courrents dans nos représentations contemporaines, sont d'une branche Noble de la Famille Elfique, descendant de la Tribue de Dana, la Déesse-mère du culte Celte.

S'ils sont des Esprits Sylvains,ce sont aussi des Seigneurs protègeant la nature par les armes qu'ils manipulent habilement, cependant ils sont de nature pacifique dans leur grande majorité, et consacrent le plus clair de leurs temps à cultiver l'art et l'esprit.

Ce sont des cavaliers et des archés remarquables qui ne manquent jamais leurs cibles, et qui, celon les faits rapportés par ceux qui les ont défié, seraient si futils et précis, que même la blessure mortelle qu'ils infligent est quasi-invisible.

 

   

 

Les Elfes, comme tous les Etres Sylvains sont en lien direct avec la Terre Mère sur laquelle ils veillent, ils sont donc empreint au même chaos et à la même instabilitée qu'elle, si bien qu'il est préférable de rester vigilant, car beaucoup d'entre eux sont sujet à la mélancolie, parfois même à la colère.

Leur extrême sensiblité, et leur don musical, peuvent même conduire à la mort celui qui s'attarde à écouter leurs lamentations, tant leurs mélodies font vibrer en nous le chagrin et le désespoir.          

 

 

 

Leur suceptibilité, peut également les pousser à de sombres desseins, ainsi vaut-il mieux ne pas se faire surprendre entrain de les observer, approcher leur habitation, ou interrompre leur mélopée, car ils pourraient alors se montrer sournois et nourrir des désirs de vengeances à l'égard de la famille de l'imprudent.

Celon des archives médicales du 10ème siècle, on les accuse de bien des maladies touchant le bétail et l'homme, notemment l'épilepsie ( ylfig = "elfique" en vieil anglais), ou l'urticaire ( elveblest en norvégien ; alfarbrunni en islandais).


                

 

On parle également plus rarement d'Elfes Aquatiques, présents dans les fleuves et mers, on les confond parfois avec les Nymphes ou les Ondines, tout comme les Sirènes ils possèdent alors la facultée de respirer sous l'eau, cependant ils sont amphybies, n'ont pas de queue mais des sortent de pieds palmés, ils peuvent donc se déplacer également sur terre.


  

 

Celon les lègendes, les Elfes connaitraient le sort de l'immortalité, pour cela certains hommes les ont convoité, malheureusement leur charme  et principalement leur regard sont des pièges irresistibles mais leur baiser est mortel.

Leur lien avec la mort est tellement craint en Pays Celtes, qu'on y déconseille même de sortir la nuit de la Toussaint_ nuit durant laquelle les Elfes escortent les âmes des morts à travers le monde des vivants_ pour éviter de croiser leur regard.


 

Leur longévitée et les nombreuses guerres qu'ils ont gagné, leur confèrent des trésors incommensurables, qu'ils cachent dans les antres de la terre loin des hommes, mais nourrissent la convoitise. ..Ils peuvent alors les confier à des Leprechauns, qui ont la faculté de déplacer, ou rendre invisible les richesses qu'ils protègent, ou encore les placer sous la vigilence d'un Dragon.

 

 

 

 

15 votes. Moyenne 4.33 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site