Au nom de la liberté

 

Combien de fois encore devra trembler la terre

Sous les bombes, les fusils, et les larmes des mères

Combien de rides encore vont-ils lui creuser

A cette terre qu'à coup d'obus ils couvrent de tranchée  

Pour y déverser aux noms des dieux et des patries   

Leur peur, leur haine, leurs larmes et leurs cri

 

Combien de fois encore devra rougir le ciel

Avant que même les anges ne se coupent les ailes

Combien d'enfances encore devront-ils leur voler

A ces poupées qu'ils envoient se faire tuer

Aux champs de mines ou devant les mortiers 

Pendant qu'autour d'un thé ils prétextent la liberté

 

 

Combien de fois encore devra trembler la terre 

Au pas mathématique des fantômes qui èrent

Combien de mers encore devront boire ces rivières 

Pas celles où danse le soleil, mais celles au goût amer 

Celles qui sentent le sel, la boue et la chair  

Celles couleur de sang et larmes de frères


 

 

Combien de fois encore devra rougir le ciel

Dans ces fracas qui même fuir le soleil  

Combien de rêves encore devront s'éteindre 

 

Avant que les hommes sortent sans se craindre

Sans garder dans leurs coeurs cette parcelle de haine 

Prête à la moindre étincelle à reprendre son règne

 

 

Combien de nos drapeaux devront encore flotter

Sur des terres où nous ne sommes pas nés

Combien de croix devront encore être plantées 

Pour fleurir de soldats les champs des armées 

Combien d'enfants devront encore tomber

Pour avant d'être aimés avoir appris à tuer

Combien de larmes encore devront nous verser

Pour qu'enfin ait un sens leur mot Liberté

Atiléa



9 votes. Moyenne 4.22 sur 5.

Commentaires (2)

1. dolskypper (site web) 07/08/2011

Très jolie page. J'ai encore des progrès à faire avec la mienne lol.

Bonne continuation

2. jacques 02/05/2011

Homme a t'il une âme

?????

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×