Les Fées

 
  

 

  
Ces créatures merveilleuses sont généralement d'apparence féminine et dotées de pouvoirs surnaturels,mais, plus rarement, on  parle aussi des fétauds leurs homologues masculins. Au Moyen Age on les représentait sous l'apparence de belles femmes, grandes, élancées et richement vêtues, ce n'est qu'à partir de shakespeare ( la fée Mab) qu'on les représente minuscules et dotées d'ailes semblables à celles des papillons ou des libellules.
  
  

  
  
Géneralement bienveillantes leurs pouvoirs leurs permettent d'exaucer les voeux des mortels, de les protèger, de combler les nouveaux nés de dons en se penchant sur leurs berceaux et même de dévoiler aux humains leur destin. Cependant certaines d'entre elles peuvent se révéler maléfiques voir destructrices.
  

  
  
Dans l'imaginaire Celtique elles sont les descendantes des druidesses chargées jadis des cultes, pour cette raison et à l'image de ces anciennes prêtresses on les représente souvent vêtues de blanc et coiffées d'une couronne ; et de  druidesses elles sont passées au statut de divinitées de la nature et notemment de la forêt.
  
  

  
  
Les fées vont généralement par trois et chacune tient un rôle, comme autrefois les fileuses du destin dont chacune avaient une fonction précise : la première nouait le fil de la vie des mortels et présidait à leur naissance, la deuxième le dévidait en intervenant dans le destin des hommes, la troisième enfin le rompait en annonçant aux hommes leur mort prochaine avant de les accompagner dans l'au-delà.
  
On raconte que leurs passe temps favoris sont la musique et la danse, mais gare à celui qui s'aventure à entrer dans leur cercle car cela l'obligerai à tourner jusqu'à l'épuisement, voir jusqu'à la mort car le temps en Féerie ( monde des fées) est très différent du notre : la danse aura semblé durer quelques minutes , mais en réalité elle aura duré plusieurs jours, voire plusieurs années ou plusieurs siècles.
  

 


La nourriture des fées :
 
 
elles consomment avant tout de la nourriture immatérielle telles que le parfum des mets, l'essence des choses, les filaments des nuages, l'étoffe des rêves, l'air du temps, les couleurs des saisons et s'abreuvent de la rosée du matin. Mais il leurs arrive également de se régaler de baies rouges, de pistils de fleurs, de lait de vache, de beurre, de miel ou de safran.
  
Comment appercevoir une fée :
 
 
on raconte qu'elles peuvent parfois se présenter à nos yeux entre deux clignement de paupières, d'autres plus avisés pourront tenter de les surprendre à l'aube ou au crépuscule aux abords des forêts, il est alors conseillé de se munir d'un trèfle à quatres feuilles, de se laisser porter par l'intuition et de regarder à travers le trèfle lorsqu'on ressent une présence.
  
  

 

 

69 votes. Moyenne 4.14 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site